02 37 82 79 42
sauger.michel@yahoo.fr

Ajouter un commentaire

Livre d'or



CHERAMY Le 25/07/2018

Récemment installée dans mon atelier Au fil de vos envies ,Tapissier à Maintenon, j'ai eu besoin d'un ébéniste pour la restauration de certains sièges.
La rencontre a été fructueuse: Artisan hautement qualifié, rigoureux,de contact agréable et qui vous transmet son savoir avec passion. Le travail réalisé est parfait et les clients ravis.
De plus, sa femme Christine passionnée également , vous accueillera avec simplicité .
Très belle rencontre . Grand professionnel à conseiller vivement.....

Paul Aspord Le 21/07/2018

Michel et Christine Sauger sont recommander pour la qualité du travail de Michel et le professionnalisme de christine

B. Couturier Le 17/06/2018

Quand j'ai contacté M et Mme Sauger, je recherchais un ébéniste qui saurait restaurer mes meubles, avec autant de soin qu'ils ont de valeur à mes yeux.
Je dois dire que les témoignages précédents m'ont très vite rassurée.
De fait, le travail effectué a été d'une très grande qualité et je leur en suis extrêmement reconnaissante.
Mais plus encore que l'ébéniste talentueux, j'ai rencontré ce jour-là des personnes passionnées et passionnantes, qui vous livrent avec générosité, les étapes de la restauration de vos meubles et vous accueillent chaleureusement dans leur atelier.
Autant de raisons qui me conduisent tout naturellement, à recommander Christine et Michel Sauger à toutes les personnes qui souhaitent faire restaurer leurs meubles en toute confiance.

Sylvie Davoust Le 16/06/2018

J'ai fait appel à un ébéniste reconnu pour sa compétence, j'ai rencontré un couple chaleureux, talentueux, qui s'est mis en quatre pour satisfaire un détail de ma demande. Le résultat est au-delà de mon attente. La passion qui anime Michel et Christine Sauger produit le travail d'exception qui est le leur.
Après qu'elle ait été restaurée, transformée et aménagée par leurs soins, l'armoire que je leur ai confiée est devenue un superbe écrin pour une collection de faïences anciennes.
Merci à Michel et Christine Sauger pour leur travail remarquable et leur accueil si chaleureux !

Philippe THUILLIER & Frédéric POSTIC Le 11/03/2018

On ne remerciera jamais assez la personne qui nous a permis de connaitre Christine et Michel SAUGER. Ceux sont de très bons professionnels toujours à l'écoute. Ils sont fiables, compétents, passionnés, efficaces et talentueux. Ajoutez à tout ceci, leurs grandes qualités humaines et vous avez, pour le moins, deux personnes authentiques et vraies qui vivent en harmonie avec ce qu'elles font et ce qu'elles sont. MERCI.

Monique et Jean-Claude FROUARD Le 19/02/2018

Plus qu'artisans,des artistes,et plus encore qu'artistes,des amis car c'est ce que nous sommes devenus au fil du temps et des restaurations que nous leur avons confiées.Jamais déçus,toujours satisfaits et toujours heureux de les revoir pour échanger sur l'art de travailler le bois,sur la peinture ...ou le jardin.

BARBEY Jean et Catherine Le 15/02/2018

Nous avons confié la restauration de plusieurs meubles anciens à Michel SAUGER et nous n'avons eu qu'à nous féliciter de son magnifique travail. C'est un véritable artiste, au goût parfait, qui réalise un travail magnifique et qui parle de son métier d'une façon superbe et très émouvante. Nous lui avons également confié des travaux de restauration de petits fauteuils Directoire et son épouse, la délicieuse Christine a assuré la partie "tapisserie" avec un grand brio. C'est chaque fois une joie de les rencontrer dans leur jolie maison de Néron et nos discussions autour de l'histoire de l'ébénisterie notamment sont toujours passionnantes. Nos jolis meubles anciens ont repris une nouvelle vie pour le bonheur de tous et nous les en remercions vivement.

Francois et Marie BERGER Le 05/02/2018

Le savoir faire et l'imagination de Michel et Christine nous ont été démontré au travers de plusieurs créations que nous leur avons confiées.

Un travail exceptionnel que nous ne saurions que trop recommandé.

Philippe de Mauroy Le 09/01/2018

Nous avons régulièrement fait appel au savoir-faire de M. Sauger ; toujours avec une véritable satisfaction du travail réalisé autant que de l'accueil de ce couple charmant.
Nos souhaits ont toujours été compris , puis réalisés et des meubles anciens, parfois en bien piètre état, ont repris une nouvelle vie !

carol caillaud Le 03/10/2017

Accueil chaleureux et tres professionnel par ce couple charmant. Leur travail est d une grande finesse et reflete leur amour du beau. Tres bonne comprehension de votre projet. Delais tenus et resultats parfaits. Allez y les yeux fermes.

Biava philippe Le 31/05/2017

Un grand merci à christine et Michel pour leur travail en tout point remarquable. Je
Recommande vraiment pour la qualité de la réalisation ainsi que de leurs conseils et accueil
, rare de nos jours .

Arnaud BARBIER Le 18/05/2017

Un accueil chaleureux de la part de Christine et Michel, avec de bons conseils et un travail de très grande qualité. Un artisan et/ou artiste que je recommande, et qui mérite d’être connu ! A bientôt pour de nouveaux projets …

Brean franck Le 25/04/2017

Michel et Christine , deux belles personnes sympathiques et professionnelles qui méritent à être connus.

Jean et Brigitte Thiédey Le 20/03/2017

Mayennaise ou Normande ?
Mayennaise : cela sonne mieux pour une sauce que pour une armoire... J’ai vu le jour à Pré-en Pail, et ceux qui me voient affirment que je suis normande : pourquoi les détromper puisque la Normandie se trouve juste au-dessus de ma région de naissance, l’ancien Maine. Bien malin celui qui verrait la différence de style. Mon actuelle maîtresse est bretonne mais comme toute femme distinguée elle se doit d’avoir en place d’honneur dans sa maison une armoire normande, la chanson de Thomas Dutronc ne parlant que de cette origine-là. Je viens d’avoir mes deux siècles ! Bien sûr je constituai en mon temps la dot d’une ancêtre de celle qui me loge aujourd’hui en son logis. Les années passant il m’arriva parfois de séjourner dans la pénombre et l’humidité au point d’en perdre ma corniche et de réduire en sciure mes pieds à volutes. Parvenue à ma dix-huitième décennie, ma superbe n’était plus qu’un souvenir, une large entaille sur mon flanc droit suscitait la pitié et une patine de terre d’ombre brûlée ternissait depuis longtemps mon vernis. Je reposais bancale sur de pauvres cales de chutes de hêtre et chaque plat ou assiette empilé sur mes planches faisait craquer mes articulations. Ma fin était proche mais le miracle eut lieu sous les mains de Michel Sauger « chirurgien ébéniste » qui façonna et me greffa les pièces manquantes pendant que Christine son épouse redonnait à mes formes le ton mordoré du miel. Grâce à leur talent j’entrai rajeunie dans mon troisième siècle.
A cette époque dans la pièce voisine, mon aînée et amie, l’armoire bretonne, n’était pas mieux lotie. Estropiée et noircie par deux siècles de mauvais traitements en cuisine, elle n’avait plus ni dos, ni fond, et ne tenait debout que par le poids de la vaisselle qui était à l’intérieur. En la démontant, Michel Sauger nous conta l’histoire de celui qui lui avait donné le jour. Un compagnon vendéen que ses pas avaient mené en Bretagne et qui avait voulu laisser sa marque de naissance en deux cœurs gravés sur les portes. Une fois la restauration effectuée, mon amie éclaircie et embellie fit son retour en bonne place dans la salle à manger de ma maîtresse.
Ma copine l’horloge en merisier suivit le même chemin vers l’atelier de l’ébéniste de Néron et revint, elle aussi, toute ragaillardie. Puis ce fut au tour d’un rouet manchot qui se plut beaucoup là-bas à Néron car il y resta plus longtemps que les autres : des pièces de bois était perdues et il s’agissait de les copier à partir d’un rouet identique qu’il fallut découvrir. A l’aube d’une nouvelle année, nous lui envoyâmes nos vœux pour nous rappeler à lui, ainsi qu’à notre couple d’ébénistes et il finit par rentrer à la maison, complété et rajeuni, à la condition que dorénavant il soit éclairé en majesté à côté de la maie, ce qui fut fait.
Ce caprice assouvi, la table de jeux en palissandre Napoléon III, toute craquelée par des décennies de pots de fleurs suintant, prit sa place dans l’atelier des miracles et subit le traitement de jouvence de Michel Sauger qui lui redonna son lustre et sa brillance. Une véritable résurrection ! Ma maîtresse lui demanda alors de créer un meuble bas, ancien, à deux portes. Et l’artiste laissa une fois encore œuvrer son imagination et son goût pour donner naissance à un meuble de deux cents ans dont les experts s’acharneront plus tard à trouver un exemple similaire dans les châteaux du siècle des lumières.
Je ne parlerai pas de tout le mobilier de ma maîtresse qui fit un séjour à Néron et ce, de crainte de lasser le lecteur. Sachez toutefois que le dernier en date est un sombre coffre prussien de la guerre de 1870 promis à la destruction à qui la vie vient d’être redonnée après presque un siècle et demi dans une cave ténébreuse. L’ébéniste a même fait réapparaître les inscriptions de son propriétaire et de son régiment.
Et moi, armoire normande, ou mayennaise si vous préférez, qui ai été témoin de tous ces embellissements, je vous certifie que Michel Sauger est plus qu’un artisan. Ebéniste de grand talent, conteur qui au travers des meubles ranime l’Histoire, dessinateur naturaliste, graveur, sculpteur en haut et bas-reliefs et ronde-bosse, peintre « flamand », c’est un véritable artiste des temps présent et ancien qui vous parlera avec Christine, son égérie, dans un climat chaleureux, de la beauté des arts, celle qui ennoblit l’esprit.

Gérard et Michèle BIGNON Le 17/03/2017

Cela plusieurs meubles et sièges que Monsieur Sauger restaure pour notre compte et à chaque fois avec sérieux, compétence et grand professionnalisme..L'accueil est, de plus, extrêmement sympathique.

Galère Francis Le 15/03/2017

Bravo ;vous représentez la France que l'on aime:

Travailleur, génial, honnête et SYMPATHIQUE

Ajouter un commentaire X


Nom*
Email
Commentaire*
Captcha*